Le Talk Show

Golamaully nie avoir vu des liasses de billets

Golamaully nie avoir vu des liasses de billets

Samad Golamaully était sur le plateau de Rising News mercredi dernier dans le cadre de notre talk show. Il a répondu à toutes les questions liées au rapport Lam Shang Leen, y compris celle sur son implication dans la campagne électorale au sein de L’Alliance Lepep en décembre 2014, et de ce dont il a été témoin.

Sans vouloir s’attaquer à Raouf Gulbul (qui n’a pu répondre présent à notre invitation pour faire la lumière sur ce dont il a été accusé par son confrère Ashley Hurhangee), l’avocat a admis avoir participé à la campagne du MSM mais nie avoir vu les liasses de billets qui se trouvaient supposément dans un sac dans le coffre de du véhicule de Raouf Gulbul à Moka. Même s’il avoue qu’il n’entretient plus une relation d’amitié avec ce dernier, il pense qu’il avait quand même le droit de ‘cross-examine’ son détracteur devant la Commission d’enquête mais qu’il n’en a pas eu l’occasion. Il a aussi affirmé que l’ancien chairman de la Gambling Regulatory Authority a le droit d’intenter un procès à quiconque lui aurait causé du tort, y compris Ashley Hurhangee. Faisons ressortir que ce dernier avait aussi été invité à participer à l’émission mais qu’au dernier moment il a décliné pour cause d’empêchement.

Abordant le chapitre du judiciaire, Samad Golamaully s’est réjoui que nous avons des magistrats « beyond reproach ». Il a souhaité des amendements au Reform Institutions Act, qui prône une pratique de répression , afin d’améliorer notre système pénitentiaire.

You Might Also Like