Info-Monde

Moyen-Orient: L‘Iran rejette la suggestion que son programme de missiles soit négociable

L’Iran a rejeté les suggestions qu’il était prêt à discuter de son programme de missiles avec les États-Unis. Les États-Unis se sont retirés unilatéralement de l’accord historique conclu en 2015 avec le nucléaire et ont réimposé des restrictions strictes. En réponse, l’Iran a annoncé en juillet qu’il avait dépassé les limites fixées pour l’uranium enrichi dans l’accord. Le pays insiste sur le fait qu’il n’essaie pas de construire des armes nucléaires. 

Un porte-parole de la Mission des Nations Unies pour l’Iran a déclaré que les armes “ne sont absolument et sous aucune condition négociable”. Son refus intervient après que le ministre des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, eut suggéré, dans une interview, que les missiles pourraient être discutés si les sanctions étaient levées.


Alors que le Ministre des Affaires étrangères a déclare que « la marge de négociation est grande ouverte (…) mais que les Etats-Unis doivent d’abord cesser de vendre toutes ces armes, y compris les missiles à notre région.», Alireza Miryousefi, le porte-parole de la Mission iranienne des Nations Unies, a déclaré que l’Iran “rejetait catégoriquement” la “caractérisation” de l’interview de leur ministre des Affaires étrangères, et a attaqué les reportages de ses propos :

Tirer une fausse conclusion à la recherche de gros titres, lorsque ce qui a été dit dans le contexte était évident, ne fait que conduire à une diminution de la réputation de la presse vis-à-vis du public“, a-t-il tweeté.

Donald Trump, pour sa part, a déclaré que les Etats-Unis avaient “beaucoup progressé” avec l’Iran et qu’ils “ne cherchaient pas à un changement de régime”, bien qu’il ait insisté sur le fait que le pays ne pouvait pas développer une arme nucléaire et “ne pouvait pas tester de missiles balistiques”.

You Might Also Like