Actualités, Culture, Société

Triangle de Chamarel: L’Association socioculturelle des rastafaris devrait évacuer les lieux à la fin du mois de juillet

Triangle de Chamarel: L’Association socioculturelle des rastafaris devrait évacuer les lieux à la fin du mois de juillet

La Cour Suprême a de nouveau ordonné les membres de l’Association socioculturelle des rastafaris d’évacuer leur lieu de culte « le Tabernacle », qui se situe dans le Triangle de Chamarel jusqu’a la fin du mois de juillet. Cependant, s’ils ne sont pas d’accord avec le  jugement, un ordre d’expulsion sera émis contre leur association.

 

Hier, mercredi 26 juin, les juges Nirmala Devat et Shameen Hamuth-Laulloo ont rejeté l’argument avancé par l’association que  « leurs ancêtres étaient présents sur ce lieu depuis 450 ans ». La cour a rejeté cet argument irréaliste car selon la loi Maurice n’a pas connu «any meaningful settlement before the 1720’s».

 

Pour rappel, la Compagnie sucrière de Bel Ombre ‘Case Noyale Ltée’ avait porté plainte à la cour pour déloger les rastafaris, arguant qu’ils occupent illégalement ces terres et elle souhaite aménager des aires de stationnement.  Cependant, donnant un gain de cause à  la compagnie sucrière, la cour avait sommé les rastafaris de quitter les lieux à la fin de mai 2018, mais ils avaient interjeté appel. 

You Might Also Like