Actualités, Politique, Sociale

Retour des Chagos à Maurice: «The unlawful acquisition of the Chagos island must be brought to an end immediately»

C’est le point central de Me Paul Riechler, qui plaidait en faveur de Maurice ce matin devant la Cour Internationale de Justice à la Haye.  Il a avancé que c’est un acte illégal car l’occupation de l’archipel des Chagos est en conflit avec l’Universal Declaration of Human Rights, qui indique que le retour au pays natal de tout déplacé est un droit humain

Il a ajouté que la Grande Bretagne a mis sur place un programme de droits de visites des chagossiens sur leur île natale.  Toutefois il a dit que ces derniers n’en veulent pas et demandent un retour définitif.

Il y a eu aussi une intervention en langue créole d’une chagossienne  devant le panel de juges.  Elle a raconté son calvaire lors du déracinement.  Elle y a ajouté de l’émotion avec « Mo bisin ale mort laba (Chagos) cote mo grand-parents fine enterrer»

De son côté, Me Phillipe Sands, autre intervenant pour la partie mauricienne, a souligné que cela fait 50 ans que la colonisation de l’archipel perdure.  Il a argué qu’on ne vit plus dans une ère d’esclavage et justice doit être rendue pour ces chagossiens.  Il avance aussi que la majorité des peuples du monde entier est pour le droit des chagossiens.  Il a insisté que si le monde entier considère cette cour de justice de « temple of justice» il demande que justice soit rendue.

Il a aussi cité une déclaration du président Français, Emanuel Macron  lors de sa campagne électorale « Colonisation is a crime against humanity»

L’avocat devait également faire référence à d’autres protestations devant cette cour pour le même motif. Il a mentionné le cas Namibie et sud Sahara Occidental

Il devait terminer avec ceci: «No state wishes to be a colony»

La partie mauricienne aura du homework à faire pour ce vendredi, jour de la reprise des débats. Le juge Girgio Gaja a eu ceci à leur demander: « In the process of decolonisation relating to Chagos, what is the relevance of the will of the population of Chagossian origin ?»

Ainsi la partie mauricienne a jusqu’à ce vendredi 7 septembre pour préparer sa réponse en écrit.

 

You Might Also Like