Actualités, Politique, Société

PNQ sur la violence conjugale: un seul officier répond au hotline 139 pendant la nuit

PNQ sur la violence conjugale: un seul officier répond au hotline 139 pendant la nuit


Session houleuse lors de la Private Notice Question (PNQ) à l’Assemblée nationale ce mardi matin. Le leader de l’opposition, Xavier Duval, a adressé plusieurs questions au ministre de l’égalité des genres et du bien-être de la famille, Fazila Jeewa-Daureeawoo concernant les récents cinq cas de violences conjugales. Il en ressort qu’il n’y a qu’un officier du ministère de tutelle qui répond sur le hotline 139 qui est supposé porter assistance aux victimes de violences domestiques. La ministre précise toutefois que le processus de recrutement d’officiers sont en cours. De plus, elle a précisé qu’aucun des cinq victimes n’ont appelé sur ce numéro pour demander de l’aide. 


Le leader de l’Opposition a aussi fait ressortir que cela fait deux ans depuis que la ministre avait annoncé la création d’un National Action Plan pour adresser les problèmes de violences conjugales, et que cela n’est restée qu’une annonce. La ministre a répondu que son ministère travaille toujours dessus car il faudrait aligner ce plan avec le “SADC framework”.
À une question de Xavier Duval sur le National Observatory on Domestic Violence,  la ministre a concédé que le ministère travaille toujours dessus. “We are working on it,” a-t-elle lancé en bégayant.


Elle a aussi accepté qu’aucun monitoring des services offert par le ministère conformément au CEDAW n’a été fait. Cependant elle a expliqué qu’aucun monitoring n’a été fait dans le passé.
À une autre question du leader de l’Oppostion, elle a répondu qu’elle n’a pas trouvé nécessaire de visiter ou de contacter les familles des cinq victimes de violences conjugales car son ministère leur a déjà accordé le soutien nécessaire. Des propos qui ont visiblement choqué plus d’un.

You Might Also Like