Actualités, Société

Le syndicaliste Ganshyam Bhaugeerothee a obtenu un jugement favorable contre la Local Government Service Commission

Le syndicaliste Ganshyam Bhaugeerothee a obtenu un jugement favorable contre la Local Government Service Commission

Ganshyam Bhaugeerothee, président du syndicat de la municipalité de Curepipe, a eu recours au tribunal qui lui a donné raison et a fait annuler les nominations entérinées par le secrétaire de la LGSC. Ganshyam Bhaugeerothee lutte pour les travailleurs qui sont victimes d’exploitation et de discrimination. Le syndicat comprend 200 membres qui ont pour but de défendre les droits et les intérêts sociaux, économiques et professionnels.

Le président du syndicat ne baisse pas les bras et compte mener son combat jusqu’à la fin. Il dit qu’il est important de respecter la déclaration universelle des droits de l’homme, surtout les articles 8,10 et 23 car très souvent nos droits sont bafoués. « J’ai postulé pour le poste de MSO à la Local Government Service Commission. Sur 76 candidats, seuls 22, dont moi-même, ont été convoqués pour un entretien. Ma candidature n’a pas été retenue et j’ai décidé de faire appel de la décision de la Local Government Service Commission devant le Public Bodies Appeal Tribunal », relate Ganshyam Bhaugeerothee. Un jugement favorable a été rendu condamnant sévèrement le Secrétaire de la Local Government Service Commission pour sa participation au sein du comité chargé des entretien et ledit jugement sera utilisé à titre de référence à l’avenir.

Selon Ganshyam Bhaugeerothee, la Local Government Service Commission devra être très prudente à l’avenir dans toute décision de nomination ou de promotion. À son avis, le recrutement des travailleurs manuels devrait être effectué par le conseil municipal ou de district, dans lequel un comité de délégués syndicaux devrait être le représentant du personnel.

You Might Also Like