Actualités, Éducation, Société

Examens nationaux : L’inquiétude gagne les élèves qui suivent l’extended programme

Examens nationaux : L’inquiétude gagne les élèves qui suivent l’extended programme

Avec  l’implémentation de la Nine Year Continuous Basic Education,  ceux ayant échoué aux examens du Primary School Achievement Certificate (PSAC), sont admis dans un collège et poursuivent la classe Grade 7, mais dans la filière de l’Extended Program.  Ils passeront quatre années à parfaire leurs connaissances, avant de prendre part aux examens nationaux. Toutefois, ceux qui ont réussi le PSAC, ne compléteront que trois années avant de prendre ces examens nationaux. Le problème c’est que tous les élèves vont entreprendre les mêmes papiers d’examen pour le grade 9.

Parents et enseignants trouvent que c’est injuste d’offrir les mêmes épreuves pour les deux types d’apprenant. On affirme que ceux ayant suivi l’extended programme ne seront pas à la hauteur pour concourir aux côtés des élèves brillants. Ainsi ils proposent qu’un papier différent soit présenté aux élèves de la filière de l’extended programme. Toutefois, pour l’heure, les autorités campent sur leur décision : Le même papier sera offert à tous les élèves.

Rising News a sollicité l’avis de Vinod Seegum, président de la Government Teachers Union, à ce sujet. Il avance que cette reforme éducative a été intégrée avec la Nine Year Continuous Basic Education par le ministère de l’éducation. Il poursuit en disant qu’on ne peut pas changer ou ajouter des reformes à ce stage. Donc, il propose que les enseignants diplômés des primaires continuent le Grade 7 avec les élèves. Il trouve que ces enseignants peuvent mieux maitriser la situation, puisqu’ils connaissent mieux le potentiel de ses élèves car ils ont travaillé avec eux pendant six ans déjà. Vinod Seegum pense que s’il y a à revoir la donne, la décision revient uniquement au ministère de l’éducation.

You Might Also Like