Actualités, Débats Live, Politique, Société

Amendement à l’ICT Act : Ravi Ruthna et Assad Peeroo se sont jetés dans l’arène

Amendement à l’ICT Act : Ravi Ruthna et Assad Peeroo se sont jetés dans l’arène

Ce n’était pas pour se bagarrer mais pour partager leurs idées respectives quant aux problèmes que cet amendement pourrait apporter à la population.

Débat chaud ce vendredi 16 novembre entre Asad Peeroo et Ravi Rutnah sur notre lors de notre émission consacrée à
la nouvelle loi qui fait polémique en ce moment.

Ravi Rutnah n’a pas arrêté de défendre l’importance de cette loi qui, selon lui, sera un bouclier contre les prédateurs sexuels.  Il devait affirmer que les abus sur les réseaux sociaux seront désormais contrôlés ou éliminés.  Abordant le terme « cholo » utilisé par Pravind Jugnauth à l’égard de Shakeel Mohamed, Ravi Ruthna a défendu le chef du gouvernement en affirmant que c’est un
mot courant utilisé dans la langue créole et qu’il n’y avait rien de méchant de la part de Pravind Jugnauth.

Quant à son adversaire, Assad Peeroo, il a insisté que cette nouvelle loi est une entrave à notre Constitution et fait honte à Maurice. Il s’est même référé à l’Oxford Dictionnary of law pour définir le mot « annoyance », comme stipulé dans la nouvelle loi. Il a maintenu que cette loi est trop vague et permettra trop facilement aux autorités d’arrêter certaines personnes pour des peccadilles.  Assad Peeroo devait lancer un appel aux Mauriciens , aux jeunes en particulier, de prendre conscience du danger que représente cette nouvelle loi.

You Might Also Like