Actualités, Environnement

À Saint Paul : Les habitants descendent dans la rue encore une fois

À Saint Paul : Les habitants descendent dans la rue encore une fois

Ce n’est pas la première fois que les eaux usées font surface à Nehru lane, Saint Paul, et ce n’est pas une première manifestation contre la mauvaise gestion de ce problème récurrent par les autorités.  Les habitants de la localité, toujours pas à bout de leur peine, sont descendus à nouveau dans la rue ce matin pour exprimer leur profond désarroi.  Ils ont donc fait fi aux autorités, car, pour rappel, cinq manifestants, dont Patrick Assirvaden et Cader Sayed-Hossen, avaient été arrêtés pour avoir participé à un tel rassemblement jugé illégal en avril dernier.

Selon le député de la circonscription, Patrick Assirvaden, également présent pour faire un constat de la situation, les travaux effectués par la Waste Water Management Authority (WWMA) qui ont couté Rs25 millions, n’ont servi à rien.  Il souligne aussi que les camions de la WWMA déversent ces eaux usées dans une rivière. 


Que dit la loi ?


Selon les dispositions du Rivers and Canals Act, c’est un délit de déverser de l’eau sale dans une rivière.

Section 87 du Rivers and Canals Act :

 “Throwing of dirty waters in river 

  • Subject to subsection (2), any person who throws, or causes to be thrown, or sends or allows to flow into a river or into a canal, pipe or other conduit discharging into a river or canal, any scums, residue, refuse, washings or other dirty waters or other liquid that may tend to pollute the water of such river or canal shall commit an offence and shall, on conviction, be liable to a fine not exceeding 1,000 rupees.”

Par ailleurs, lors de la journée mondiale de la santé en 2019 l’organisation des Nations Unies avait affirmé qu’un meilleur traitement des eaux usées était essentiel pour garantir la bonne santé des êtres humains et des écosystèmes.  Les polluants qu’elles contiennent peuvent menacer la santé humaine.

You Might Also Like